Vitaminez votre santé !

28 novembre 2013

Les perturbations et calages nécessaires pour la rentrée sont gérés. Vous avez trouvé votre rythme de croisière et pourtant vous sentez que la fatigue vous guette. Effectivement les vacances commencent à être loin et l’énergie que vous avez fournie à la rentrée pour tout assumer a puisé dans vos réserves, sans compter les jours qui raccourcissent, l’automne avec les premiers froids… avant que rhume, bronchite ou autres maladies ne vous rattrapent pensez à prendre les choses en main et pourquoi pas en commençant par une cure de vitamines !

Les vitamines, qu’est ce que c’est ?

Les vitamines sont des substances indispensables au fonctionnement du corps humain. Même si les quantités nécessaires sont infimes, un grand nombre de réactions chimiques présentes dans notre organisme dépendent des vitamines. Une carence de ces dernières peut donc entrainer des troubles plus ou moins importants, allant de la simple fatigue à des maladies beaucoup plus graves.
Notre corps ne sait pas créer les vitamines (sauf la vitamine D, synthétisée par la peau grâce aux rayons ultras violet). Il faut donc veiller à ce que notre alimentation en soit suffisamment riche.
L’automne est peut être le bon moment pour vérifier si nos repas sont suffisamment équilibrés et diversifiés pour permettre un fonctionnement optimal de notre organisme.
Cette vigilance pourra aussi nous permettre d’être mieux armé(e)s pour l’hiver qui arrive à grand pas !

Petit tour d’horizon des vitamines

Avec une alimentation variée et équilibrée il est facile de couvrir nos besoins en vitamines puisqu’elles sont, pour la plupart, présentes dans un grand nombre d’aliments. Il existe deux types de vitamines :

Les vitamines hydrosolubles :

Vitamine C
Intervient dans un grand nombre de réactions :
- participe à la synthèse du tissu conjonctif, et à la synthèse d’hormones,
- facilite l’absorption du fer,
- possède un pouvoir antioxydant, anti-inflammatoire, anti-infectieux et anti-fatigue.

On en trouve dans les fruits et légumes : les agrumes, surtout l’orange et le citron sous forme de jus, les kiwis, les poivrons, les brocolis, les choux, le persil, la pomme de terre.


Vitamine B1
- Participe aux réactions enzymatiques.
- Intervient dans la transmission de l’influx nerveux et dans la fonction cardiaque.
- Intervient dans le métabolisme des glucides
- Favorise la croissance

On en trouve dans les céréales complètes, légumes secs, fruits secs (noix, amandes, noisettes), les Abats, la viande de porc, la levure de bière.


Vitamine B2
- Participe au métabolisme des lipides, des glucides, et des protéines.
- Favorise la croissance.
- Protection contre les radicaux libres.

On en trouve dans les yaourts, les fromages, les viandes, les poissons, les abats, les fruits secs et séchés (amandes, noix de cajou, raisins secs…), les céréales complètes.


Vitamine B3 ou PP
- Intervient dans le fonctionnement cellulaire.
- Composition de certains systèmes enzymatiques.

On en trouve dans les abats, les viandes blanches, les œufs, les poissons.


Vitamine B5
- Participe au développement de la peau, des cheveux et des muqueuses.
- favorise le développement du système immunitaire.

Elle est présente dans une grande partie des aliments, notamment la viande, les abats, les œufs les céréales complètes, les fruits secs …


Vitamine B6
- Intervient dans le métabolisme des acides aminés.
- Participe au fonctionnement du système nerveux et à la construction des tissus.

On en trouve dans les abats, la viande, le poisson, la levure de bière, les céréales complètes, les légumes secs, les pommes de terre, les bananes.


Vitamine B8
- Intervient dans les réactions énergétiques.

Présent dans un grand nombre d’aliments et notamment les abats, la viande, les œufs, les yaourts, le fromage, le lait, les légumes secs et fruits secs, la Vitamine B8 est aussi fabriquée par la flore intestinale.


Vitamine B9
- Très importante pendant la grossesse : action de prévention sur les risques de malformation du fœtus.

On en trouve dans les légumes (haricots verts, artichauts, courgettes, radis, asperges, choux, laitue, poireaux…), les abats, les fromages, les légumes secs.


Vitamine B12
- Intervient dans la synthèse des protéines et la formation des globules rouges.

Les sources sont majoritairement animales (les abats, les crustacés, les poissons, les fruits de mer, les oeufs), le lait et produits laitiers.

Les vitamines liposolubles :

Vitamine A / Provitamine A
- Indispensable pour une bonne vision.
- Intervient dans la croissance.
- Permet d’aider à maintenir la peau en bonne santé.

On en trouve dans les carottes, les légumes verts, les épinards, les poivrons rouges, les patates douces, le persil, les abricots, les mangues, pêches, le foie, la viande, le poisson notamment gras, le lait entier, le beurre, les oeufs, le fromage.


Vitamine D
- Indispensable à la santé des os et des dents.
- Participe à la régulation du taux de calcium dans le sang, améliore son absorption et limite les pertes par les urines.
- Intervient dans la fixation du calcium sur les os.

On en trouve dans les poissons gras notamment le saumon et le maquereau, le beurre, les fromages, et lors de l’exposition au soleil : notre organisme sous l’effet des rayons ultraviolets synthétise de la vitamine D.


Vitamine E
- Anti-oxydants.
- Propriétés anti-inflammatoires.
- Protection des membranes cellulaires et de la fonction cardio-vasculaire.

Surtout présente dans les aliments gras : les huiles végétales, les noix, les amandes.


Vitamine K
- Intervient dans le phénomène de coagulation et le métabolisme des protéines.
Il existe deux types de vitamines K :
- K1 : plus spécialisée dans la coagulation
- K2 : action dans la calcification des tissus

On en trouve dans les légumes verts, les algues, le foie, le lait, le fromage, l’huile de poisson.

Attention, tout comme une carence, un excès de vitamines est néfaste pour la santé !

Comme les quantités nécessaires pour le bon fonctionnement du corps sont infimes, les cas d’excès de vitamines ou hypervitaminose sont rares. Toutefois ils peuvent exister, notamment lors d’absorption de quantités importantes de vitamines sous la forme de compléments alimentaires.
Commencer par équilibrer son alimentation est la première chose à faire pour éviter les carences en vitamines et les potentiels troubles qui y sont liés.
Si vous avez des inquiétudes, des faiblesses, de la fatigue persistante… avant une automédication qui peut s’avérer périlleuse, n’hésitez pas à consulter votre médecin pour lui demander des conseils. Il vous connait et saura vous dire si vous avez besoin ou non de compléments alimentaires.

Sources : INPES, Centre De Recherche et d’Information Nutritionnelles