Un hiver dans son assiette !

9 janvier 2013

Pas question, cette année, de se laisser surprendre par rhume, bronchite, grippe ou autres microbes douteux du même genre ! Pourtant, le froid, l’humidité, le vent glacial jouent en leur faveur, il est donc, en hiver, d’autant plus important de se prémunir.
Dans ces conditions, notre assiette peut nous être d’une grande aide. Quelques conseils pratiques et faciles à mettre en œuvre…

Le petit déjeuner, premier repas de la journée, nous le savons tous, est très important. Complet et équilibré, il permet de rester en forme toute la matinée. Le fruit est particulièrement indispensable, préférez l’orange, l’ananas, le citron ou encore le kiwi et pour faire plus exotique, ce qui n’est pas un mal en hiver, la goyave ou les litchis. Ils sont riches en vitamine C : la star de l’antifatigue. En ajoutant des protéines à ce repas (œufs, jambon, fromage…) vous serez encore plus efficace dans la lutte contre le coup de fatigue de 11h00. Veillez, dans ce cas, à adapter vos autres menus de la journée.

Les aliments riches en vitamines notamment la C ne sont pas seulement pour le petit déjeuner, en consommer à tous les repas va vous aider à rester en forme tout l’hiver : votre système immunitaire sera plus performant. Pas de souci pour les personnes qui préfèrent les légumes, il n’y a que l’embarras du choix : choux, brocolis, radis noir, poivrons, épinards… On en retrouve aussi dans les herbes comme la ciboulette ou le persil.

Fruits ou légumes, ils peuvent être consommés sous différentes formes : purée, compote, soupe, jus, smoothies… Variez les plaisirs pour éviter la monotonie, souvent trop présente l’hiver, quand la grisaille et le manque de soleil provoquent des baisses de moral.

Attention toutefois à la qualité des produits, la vitamine C est fragile. Assurez-vous que ces denrées soient bien fraiches : plus elles vieillissent plus la vitamine disparait. Sensible à la chaleur, évitez de les laisser cuire trop longtemps pour garder une bonne qualité nutritionnelle.

Les minéraux sont aussi de très bons éléments pour rester en forme en hiver ! Entre autre le fer, le magnésium ou encore, souvent moins connu, le zinc.

Le fer est un allié du système immunitaire. Associé à la vitamine C, ils forment un duo de choc contre les infections. Il faut donc, en hiver, saison propice aux attaques microbiennes, ne pas négliger les aliments qui en sont riches. Le boudin noir arrive le premier au classement, les viandes rouges, le foie, également. Végétariens, pas de panique ! Vous trouverez du fer dans les légumes verts, les céréales complètes ou encore les légumes secs.

Le zinc, quant à lui, veille à la bonne santé et au renouvellement des cellules de notre corps. En ce qui concerne les aliments qui en contiennent, même histoire ou presque que le fer. Le foie, notamment de veau et de porc, en est très riche, ainsi que les poissons gras, le jaune d’œuf, le pain complet, les lentilles ou encore les haricots secs. Mais l’aliment qui bat tous les autres est… l’huitre ! Avis aux amateurs, plus besoin d’attendre les moments de fêtes, régalez-vous !

Le magnésium intervient dans la régulation du rythme cardiaque, la contraction musculaire, le fonctionnement du foie mais aussi dans l’équilibre psychique. Tous ces rôles font de lui un élément indispensable au bon équilibre du corps et de l’esprit. En consommer en quantité suffisante peut permettre d’éviter fatigue, faiblesse musculaire, insomnie, stress… et donc, d’être moins vulnérable à cette saison où notre organisme est déjà fragilisé. Pour ne pas faciliter la tâche aux éléments pathogènes, toujours à l’affût de la moindre faille, adaptez les repas pour éviter les carences. Gourmands, vous allez adorer consommer du magnésium puisque le chocolat en est riche ! Vous en trouvez aussi dans les légumes secs, les légumes verts, les céréales complètes, les fruits oléagineux : noix, noisettes, amandes…

Et pour les petites baisses de moral d’hiver, n’oubliez pas les aliments connus pour leurs effets antidépresseurs : les laitages, les fruits séchés comme les abricots, les figues, les dattes… ou encore le pain complet et surtout, ce qui n’est pas pour nous déplaire, le chocolat !

Sources :
http://wwwdestinationsante.com
http://www.e-sante.fr
http://www.doctissimo.fr