Prévention : protégez vos enfants du soleil !

1er août 2013

D_ARTICLE

La peau de nos enfants ne ressemble pas à celle des adultes, elle est immature, elle est plus fine et bien plus fragile. Du fait de son immaturité elle n’est pas capable de mettre en œuvre tous les moyens de protection contre les agressions du soleil.

Les conseils de protection solaire classiques sont bien évidemment recommandés pour les enfants, mais il est important de renforcer la protection solaire par rapport aux adultes :

Eviter l’exposition directe de la peau des enfants et des bébés au soleil.

Il est important d’éviter autant que possible toute exposition au soleil pour les enfants et pour les bébés. La peau d’un bébé n’a jamais vu le soleil et elle devrait le voir le plus tard possible ! La peau de l’enfant est particulièrement fragile au soleil et il convient donc de l’exposer le moins possible, notamment entre 11 et 16h l’été.

Cherchez l’ombre !

Essayez de privilégier les zones ombragées pour laisser jouer les enfants et placez votre bébé à l’ombre.
Il faut savoir que l’ombre d’un mur protège mieux que l’ombre d’un arbre ou d’un parasol.
Il existe des tentes constituées de tissu "anti-UV" ayant un indice de protection SPF 50 +.

Méfiez-vous des nuages !

Un ciel voilé laisse passer environ 80% des UV ! Il ne faut donc pas se fier aux nuages et se protéger autant sous un ciel voilé, un ciel de cumulus… que lorsque le ciel est tout bleu.

Méfiez-vous de la réverbération

La réverbération est la retransmission des rayons solaires par une surface claire (eau, sable, neige…). Les rayons UV atteignent donc les enfants à l’ombre !
Il faut savoir que la réverbération du sable est d’environ 20% des UV et que la neige réverbère environ 80% des UV.

Protégez les enfants avec des vêtements

Le parasol ne suffit pas ! Même à l’ombre, faites porter :

- des vêtements couvrants aux enfants. Il existe des vêtements en textile "anti-UV", pratiques pour les jeux d’eau notamment car ils sont en fibres textiles séchant facilement et s’écartant peu lorsqu’elles sont mouillées. Un T-Shirt classique en coton voit ses mailles s’élargir lorsqu’il est mouillé et protège beaucoup moins du soleil.
- un chapeau à large bord
- des lunettes de soleil adaptées aux enfants (mention CE3 ou CE4, de forme « bandeau »)…

Quelle crème solaire pour les enfants ?

Au cours d’une journée de plage, la peau des enfants est trois fois plus exposée aux rayons UV que celle des adultes. C’est pourquoi il est nécessaire de choisir une crème solaire qui leur soit vraiment adaptée.

Une bonne crème solaire pour enfant doit présenter les caractéristiques suivantes :
- Etre plus grasse et plus riche pour mieux protéger la peau de la déshydratation. La peau immature des enfants ayant un film lipidique moins important et plus fragile se dessèche beaucoup plus rapidement que celle d’un adulte.
- Offrir une protection élevée contre les UVA et les UVB et présenter une haute tolérance : sans parfum et sans conservateur pour éviter tout risque d’allergie.

La crème solaire doit être d’indice 30 au minimum et être conditionnée spécialement pour les enfants et les bébés :
- privilégiez une crème solaire "spécial enfant" pour les enfants,
- et une crème solaire minérale pour les bébés (c’est à dire une crème solaire ne contenant pas de filtres solaires chimiques) car avant 7 ans la peau des enfants a un taux de pénétration plus important et le risque d’allergie aux filtres notamment, est plus important.
- Etre résistante à l’eau et au sable pour protéger l’enfant sans qu’il modifie son mode de vie.
- Etre visible pour être sûr qu’aucune partie du corps ne soit oubliée.

La crème solaire doit être appliquée :
- une 1/2 heure avant l’exposition et renouvelée puis 1/2 heure après le début de l’exposition,
- après chaque bain ou séchage à la serviette,
- et si possible toutes les deux heures.

Gare à la déshydratation !

Donnez fréquemment à boire à votre enfant. Pour le rafraîchir, évitez d’utiliser un brumisateur : il dépose sur sa peau fragile de petites gouttelettes d’eau qui font loupe et favorisent la réverbération du soleil. Préférez un simple mouchoir humidifié.

Sources : INPES – Institut National de Prévention et d’Education pour la Santé - Ministère de la santé