Prévention cancer : adoptons les gestes pour le faire reculer !

28 janvier 2016

Le cancer est une cause majeure de décès dans le monde. Pourtant, il est possible d’adapter son comportement afin d’empêcher ou de limiter son développement.

 

Qu’est-ce que le cancer

Le cancer se caractérise par un développement anarchique et ininterrompu de cellules “anormales” dans l’organisme formant une grosseur ou “tumeur”. Il existe 2 types de tumeur :

  • non cancéreuse ou bénigne : c’est une tumeur qui peut contrôler son ampleur et ne pas migrer vers d’autres organes.
  • cancéreuse ou maligne : elle envahit les organes alentour.

Donc une tumeur n’est pas obligatoirement synonyme de cancer !

Il existe des centaines de cancers très différents : cancer du sein, de la prostate, du col de l’utérus, des poumons, du côlon… Chaque cancer n’a pas le même degré de gravité. Le cancer se définit par :

  • la partie du corps où est localisée la tumeur,
  • le type de cellules composant la tumeur,
  • la capacité évolutive de la tumeur.

Sans oublier que chaque individu est unique et réagit différemment à la maladie.

 

Les causes et facteurs de risques

L’évolution et les causes sont complexes et font intervenir divers facteurs…

Les facteurs exogènes (qui proviennent de l’extérieur).

  • tabac,
  • alcool,
  • rayonnements,
  • nutrition…

Selon l’Institut National du Cancer (INCA), un grand nombre de cancers sont provoqués ou favorisés par les facteurs externes et au moins 40% sont liés à des comportements que nous pouvons modifier*.

Les facteurs endogènes (qui proviennent de l’intérieur).

  • hormones,
  • enzymes (protéines facilitant les différentes réactions chimiques de notre organisme),
  • défenses immunitaires,
  • gènes.

Hormis l’hérédité, le sexe et l’âge, il est possible d’agir sur les principaux facteurs de risques et d’adopter des gestes et comportements préventifs afin :

  • de ne pas développer de cancer ou d’en minimiser les risques,
  • de limiter les conséquences sur la santé et la qualité de vie et retarder le développement de la maladie, lorsque que ce type de pathologie a été diagnostiqué.

Lutter contre la sédentarité

Il est important de pratiquer 30 minutes d’activité physique par jour.

Avoir une alimentation équilibrée

Afin de satisfaire les besoins de son corps en nutriments : protéines, lipides, glucides, vitamines… Il est nécessaire de varier les aliments, de consommer 5 fruits et légumes par jour, de limiter les produits gras, salés, sucrés ainsi que le grignotage. Consommer en priorité de l’eau. Dans la mesure du possible ne pas ajouter de sel. Diversifier les matières grasses en les préférant d’origine végétale et crues.

Limiter sa consommation d’alcool

La consommation d’alcool augmente la tension artérielle et accroît, entre autre, le risque de cancer de maladies cardio-vasculaires et de diabète. Toute consommation régulière est donc à risque.

Lutter contre le stress

Bien que les mécanismes ne soient pas toujours bien élucidés, différentes études scientifiques montrent que le stress augmente le risque de maladies chroniques.

Arrêter le tabac

Le tabagisme est responsable de la détérioration d’un grand nombre d’organes (poumons, artères, reins…). Il augmente la pression artérielle, elle-même facteur de risque de maladies chroniques. Pour les femmes, l’association tabagisme et pilule augmente de manière significative le risque de maladies cardio-vasculaires.

 

A retenir !

Le principe du 0/5/30

  • 0 tabac : Le tabac est un facteur de risque très important dans toutes les maladies chroniques non transmissibles.
  • 5 fruits et légumes par jour. Intégrés dans une alimentation équilibrée.
  • 30 mn d’activité physique par jour. Activité physique ne veut pas dire sport violent. la marche, le jardinage, le ménage, monter les escaliers… Sont des activités physiques à part entière.

 

La prévention est un outil majeur dans la lutte contre le cancer. Le 04 février a lieu la journée mondiale contre le cancer, c’est peut-être l’occasion de faire le point avec votre médecin traitant sur les dépistages et gestes prévention que vous pourriez réaliser. Pour en savoir plus www.un.org

 

Sources :
INPES
Organisation Mondiale de la santé
La Ligue Contre le Cancer
www.e-cancer.fr
www.invs.sante.fr
www.ameli-sante.fr