Médicaments à vignette orange : comment s’en passer ?

15 juin 2010

D_ARTICLE

Le remboursement de 150 médicaments par l’assurance maladie obligatoire passe de 35% à 15%. Conséquence : 85% du prix de ces produits est désormais à la charge des patients. Mais des solutions efficaces existent pour vous passer de ces médicaments à vignette orange.

Brûlures d’estomac, acné, constipation, rhume : nous sommes tous concernés par ces affections quotidiennes. Mais le remboursement par l’assurance maladie obligatoire de 150 médicaments habituellement prescrits pour les soigner passe de 35% à 15%. Pour la Haute Autorité de santé (HAS), ces produits ne sont pas suffisamment performants. D’où la baisse de leur remboursement qui laisse aux patients un reste à charge de 85%.

La Mutualité Française estime que ces médicaments marqués d’une vignette orange ne doivent plus être pris en charge par la collectivité. Les mutuelles préfèrent consacrer leurs efforts au remboursement de médicaments plus efficaces.

Alors, comment se soigner ? De nombreuses solutions existent : hygiène de vie, autres médicaments plus utiles et plus performants. Retrouvez les conseils de la Mutualité Française pour chacune des affections concernées par les médicaments à vignette orange.

Ghislaine Trabacchi