Le livre blanc de l’USEM

8 mars 2007

D_ARTICLE

Le Livre Blanc met en exergue quelques chiffres clés… 18 % des étudiants n'ont pas de complémentaire santé. Parmi eux 24 % renoncent aux soins. Quand aux 82% d’étudiants couverts par une mutuelle, 8 % des étudiants renoncent également aux soins. …et "10 propositions novatrices" "définir un meilleur pilotage de la santé étudiante" (mise en place d'une conférence annuelle de la santé des jeunes adultes, création d'un secrétariat d'Etat à la vie étudiante, clarifier au niveau régional le pilotage des différentes structures de santé, associer les mutuelles étudiantes à toutes les instances en charge des conditions de vie étudiante) ; "amplifier les actions de prévention (création d'une ligne budgétaire spécifique « santé des jeunes adultes », associer les acteurs de la santé étudiante aux instances nationales qui définissent les priorités de santé publique et les plans de prévention - CNAMTS et INPES, instauration d'une consultation de prévention pour les étudiants chaque année) ; "renforcer l'accès aux soins des étudiants (faire bénéficier du régime de sécurité sociale étudiante tous les étudiants salariés à temps partiels, mettre à disposition des étudiants un "chèque santé étudiant" pour acquérir une complémentaire santé, permettre le paiement des droits de sécurité sociale en 10 fois au cours de l'année universitaire). Ce livre Blanc est diffusé aux principaux candidats à la présidence de la République. Leurs réponses ainsi que leur programmes sur la santé étudiante seront mises en ligne sur le site internet de l'USEM à partir du 20 mars prochain… A suivre www.usem.fr Pour voir également la synthèse de l’enquête santé réalisée en 2005 en partenariat avec la fédération nationale des observatoires régionaux de santé (FNORS), auprès de 60 000 étudiants dans toute la France.