Le Sommeil : bien dormir, bien vivre

19 février 2016

Qu’est-ce que le sommeil ?

Le sommeil est très important pour la santé. Il permet de récupérer de la fatigue physique et mentale. Il joue un rôle dans de nombreuses fonctions comme la régénération des cellules, la sécrétion des hormones…

Il se décompose en 3 périodes qui se reproduisent plusieurs fois pendant la nuit :

  • Le sommeil léger : un déficit rendrait grognon et entraînerait des troubles de la concentration.
  • Le sommeil profond permet la récupération physique, corrige les défauts des cellules.
  • Le sommeil paradoxal : c’est le moment des rêves, de la récupération et de la mémorisation.

À tous les âges de la vie, le sommeil permet de récupérer sur les plans physique, psychologique et intellectuel.

Chez l’enfant, le sommeil est indispensable à un développement harmonieux. De la naissance à 6 ans, le temps de sommeil diminue avec la réduction progressive des siestes.

En moyenne, pour permettre une bonne récupération du corps aussi bien physique que mentale, un adulte doit dormir 8 heures.

Chez la personne âgée, le coucher et le réveil matinal précoces sont physiologiques. Le sommeil nocturne est émaillé de nombreux éveils qui augmentent en nombre et en durée au fil de l’âge. Finalement, le sommeil est de plus en plus léger et donc, moins réparateur. Par conséquent, les siestes en journée se font plus courantes et longues.

Dans tous les cas, et d’autant plus pour les enfants, il est important de cultiver le sommeil du soir, particulièrement réparateur.

 

Pour un sommeil réparateur

Afin d’augmenter la qualité de son sommeil et favoriser l’endormissement, des gestes simples existent :

  • se lever tous les jours à la même heure,
  • se coucher quand on se sent somnolent (bâillements, yeux qui piquent…),
  • éviter les activités stimulantes le soir,
  • privilégier les activités relaxantes,
  • faire du sport en évitant sa pratique le soir,
  • équilibrer son alimentation. Éviter les repas trop riches et arrosés, notamment le soir,
  • éviter les excitants : café, thé…
  • avoir une chambre silencieuse, aérée, fraîche, sombre,
  • avoir une literie adaptée et des oreillers ergonomiques qui favorisent un sommeil de qualité.

Si vous avez des troubles du sommeil, n’hésitez pas à consulter votre médecin, il pourra, avec vous, trouver des solutions adaptées à vos troubles. Dans tous les cas, ne consommez pas les médicaments prescrits à vos proches pour leurs troubles du sommeil, ils peuvent provoquer d’importants dégâts s’ils ne sont pas adaptés à votre situation.

 

Sources : INPES, Organisation Mondiale de la santé, www.ameli-sante.fr