La gale, en savoir plus pour mieux prévenir la recrudescence de la maladie

19 février 2014

Depuis quelques semaines la gale fait beaucoup parler d’elle. En effet les professionnels de santé s’accordent à dire que cette maladie est, depuis quelques années, en recrudescence en France.

Concrètement, qu’est ce que la gale

Le terme gale nourrit aujourd’hui une multitude d’idées reçues mais qu’en est-il vraiment de cette maladie ?

La gale est une maladie bénigne de la peau. Le souci majeur avec cette dernière c’est qu’elle est très contagieuse ! Elle prolifère donc très rapidement en passant d’une personne à l’autre. Cette maladie est due à un acarien le « sarcopte ».
Ce parasite est présent sur le corps de la personne contaminée. En dehors de ce dernier il ne peut vivre que quelques jours en se nourrissant des peaux mortes présentent dans les vêtements ou tissus tels que les draps, les coussins, les matelas…
Les symptômes de la gale sont essentiellement des démangeaisons et tout particulièrement la nuit. A force de se gratter des plaques rouges et lésions vont apparaitre.
Les zones les plus touchées sont les mains notamment entre les doigts, l’intérieur des poignets, des coudes, les aisselles mais aussi les fesses, les organes génitaux (externes), le nombril ou encore les mamelons.
La période d’incubation de la maladie est de 2 à 6 semaines.

La gale est souvent associée à une mauvaise hygiène, en réalité, cette maladie nous concerne tous quel que soit notre âge, notre sexe, notre situation économique, sociale ou professionnelle. Il n’y a pas de honte à contracter cette maladie.
En cas de symptômes il est nécessaire de consulter son médecin afin d’obtenir un traitement adapté à sa situation car cette pathologie ne guérit pas spontanément.
Votre médecin vous donnera aussi des conseils pour traiter vos proches et votre environnement afin d’enrayer la propagation.

Comment éviter la contamination

La maladie se transmet…
- par des contacts directs peau à peau avec une personne infectée,
- par des contacts indirects avec des tissus infectés : coussins, draps, vêtements mais aussi essuie-mains en tissus…

Pour éviter ou limiter toutes contaminations il est donc nécessaire de…
- ne pas partager ses vêtements,
- de se laver régulièrement les mains avec de l’eau et du savon et utiliser un essuie main jetable,
- de limiter les contacts rapprochés,
- de consulter son médecin lors d’apparitions de symptômes (notamment en période d’épidémie),
- d’informer ses proches en cas de gale avérée,
- de respecter les recommandations de son médecin tel que le suivi de son traitement, l’information et le traitement des proches, le nettoyage scrupuleux des vêtements et tissus infectés (coussin, linge de maison…).


Pour en savoir plus ars.midipyrenees.sante.fr