Et si c’était la grippe ?

23 décembre 2014

Frissons, douleurs, fièvre et maux de tête… et si c’était la grippe ? Comme chaque année en hiver c’est le grand retour des virus saisonniers. Pour mettre toutes les chances de son côté et ainsi les éviter cette année, quelques mesures de prévention s’imposent.

La grippe saisonnière

La grippe saisonnière est une maladie infectieuse provoquée par un virus, l’Influenza virus dont il existe 3 types de souches : A, B et C.

Les grippes saisonnières traversent le monde entier et touchent toutes les tranches d’âges. Les personnes les plus fragiles (enfants, personnes âgées, personnes immunodépressives…) doivent faire l’objet d’une attention particulière car très vulnérables.

Les grippes sont très contagieuses et se caractérisent par l’apparition d’une forte fièvre, de maux de tête, de douleurs musculaires et articulaires, mais aussi de toux, maux de gorge, écoulement de nez, le tout accompagné d’un mal être physique général.

La période d’incubation* du virus de la grippe dure de 24 à 48 heures. Après cette période d’incubation, les premières manifestations physiques provoquées par la maladie se font ressentir. A noter qu’une personne est contagieuse pendant environ 6 jours, y compris le jour qui précède le début des symptômes.

* La période d’incubation correspond au temps écoulé entre le moment où l’agent infectieux pénètre dans le corps et l’apparition des premiers symptômes. Pendant cette période d’incubation, la personne est contagieuse.

Les modes de transmissions du virus

Le virus de la grippe se transmet d’une personne à l’autre par l’intermédiaire des particules aériennes (micro-gouttelettes) transmises par exemple en éternuant ou en toussant, une simple poignée de main peut également favoriser la transmission du virus.

Le contact avec un objet utilisé par une personne infectée peut également être contaminant : verres, couverts, poignées de porte, boutons d’ascenseur ou encore jouets, tétines, écharpes …

L’air, notamment d’une pièce, occupée par une personne malade, peut être également contaminé, surtout si celle-ci est fermée et peu ou pas aérée.

La grippe est ainsi une maladie infectieuse très contagieuse. Une grippe mal soignée peut mener à une surinfection bactérienne qui nécessitera un traitement en général à base d’antibiotiques, cette situation peut être particulièrement critique pour les personnes les plus fragiles.

Les gestes de prévention

Un certain nombre d’attitudes et de comportements simples à mettre en place, peuvent limiter les risques de propagation des virus et donc de contagion.

Le lavage des mains
Les mains font partie des « véhicules » préférés des germes ! Pour éviter qu’elles ne deviennent de vraies autoroutes à virus, il est nécessaire de les laver avec du savon, plusieurs fois dans la journée et notamment, avant les repas et leur préparation, après avoir visité une personne malade, après avoir éternué, toussé ou s’être mouché.
Pour un bon lavage des mains : utiliser du savon, bien frotter la paume de la main, le dessus, entre les doigts sans oublier les ongles ainsi que les poignets. Sécher les mains à l’aide d’une serviette propre ou d’un papier à usage unique. Le lavage doit durer 30 secondes.

L’usage de mouchoir en papier
Pour éviter de propager dans l’air des gouttelettes d’eau contenant des virus, il est important de penser à se couvrir la bouche et le nez, lors de toux ou encore d’éternuements, grâce à un mouchoir en papier. Jeter ce dernier dans une poubelle fermée. Un lavage des mains est indispensable après.

Le port du masque
Le masque dit « chirurgical » est un bon outil de prévention, notamment lorsque l’on est malade, pour éviter de disséminer autour de soi des microbes. Il faut penser à le changer toutes les 4 heures environ (ou dès qu’il est mouillé) et, pour optimiser son efficacité, bien se laver les mains, avant et après la manipulation.
Les masques « chirurgicaux » sont en vente en pharmacie. Bien suivre la notice pour le poser correctement et garantir une meilleure prévention.

Éviter les contacts
Les contacts directs ou avec les objets (notamment des personnes malades) sont propices à la diffusion des virus, il est donc important de les limiter en évitant de se serrer les mains, de s’embrasser, de partager verres, couverts, écharpes et serviettes … ou encore d’éviter les lieux fréquentés (centres commerciaux…) notamment pour les personnes fragiles (enfants, nouveaux nés, personnes âgées…).

Aérer
Enfin, il est nécessaire d’aérer tous les jours son habitation, pendant au moins 5 à 10 minutes, afin de renouveler l’air.


> Sources : www.inpes.sante.fr