Déremboursements

4 janvier 2008

D_ARTICLE

Ces spécialités, signalées par une vignette orange, correspondent essentiellement à des veinotoniques, classés en SMRI en septembre 2005 par la Haute Autorité de santé (HAS). Ils ont été rejoint en octobre 2006 par une quarantaine de produits, notamment contre la toux et la diarrhée. L’année 2008 marque donc la fin du régime d’exception des vignettes orange. Les mutuelles ont, de leur côté, suivi les recommandations de la Haute Autorité en cessant dès 2006 la prise en charge complémentaire des médicaments à vignettes orange. Une étude de l’observatoire du médicament de la FNMF a montré que cette décision ne s’est pas faite au détriment des malades : les médecins ont changé leur mode de prescription, sans pour autant entraîner un recours plus important à l’automédication. A noter que les vasodilatateurs, également classés en SMRI, demeurent pris en charge à 35 % par la « Sécu » Sources afim