C’est aussi la rentrée pour mes yeux

10 octobre 2013

Mes yeux sont-ils prêts pour la rentrée ?

La visite chez l’ophtalmologiste ne figure pas toujours sur la liste du check-up de rentrée, pourtant, nos yeux sont particulièrement sollicités et ils nécessitent une attention toute particulière.

De quand date
mon dernier examen de vue ?

Il est recommandé, à partir de 18 ans, de consulter tous les deux ans son ophtalmologiste.
Cette fréquence vous garantit un dépistage précoce :
- d’un défaut visuel à compenser (myopie, astigmatisme, hypermétropie, presbytie…)
- d’une éventuelle pathologie oculaire à traiter (glaucome, cataracte, DMLA…).

Plusieurs signes peuvent révéler un défaut ou une pathologie :
- plisser les yeux pour voir de loin peut révéler une myopie
- éloigner de plus en plus votre livre de vos yeux peut révéler une presbytie
- percevoir une tâche sombre au centre de votre champ visuel peut révéler une DMLA …

Leur présence peut signifier que le défaut est installé. Pour votre confort de vision et pour votre santé visuelle, il est alors important de consulter votre médecin.

Comment réagissent nos yeux
devant un écran ?

Les écrans lumineux occupent de plus en plus de place dans notre vie au travail, dans les loisirs… 88 % des personnes qui travaillent plus de 3 heures sur ordinateur sans pause se plaignent d’ailleurs de fatigue visuelle.
Devant un écran, nos yeux alternent sans cesse entre l’écran, le clavier et l’environnement : une journée de travail sur écran exige ainsi près de 30 000 mises au point successives.
Et devant un écran d’ordinateur, le clignement des paupières est également deux fois moins important qu’en temps normal : 8 battements de paupières par minute en moyenne au lieu de 15.
L’œil secrète moins de larmes et s’assèche.

Pourquoi ai-je souvent les yeux rouges
en fin de journée ?

La fatigue visuelle est liée aux modes de vie, aux activités du quotidien, au travail ou pendant les loisirs…
Parmi les situations qui peuvent générer cette fatigue visuelle, on peut trouver : un trouble visuel non ou mal corrigé, plus de 4 heures passées devant un écran, plusieurs heures de conduite…
La fatigue visuelle ne met pas en danger la santé visuelle et ne développe pas de nouveaux défauts visuels.

La fatigue visuelle se caractérise par :
- sensation d’inconfort et de tension dans la région des yeux,
- vision trouble,
- irritations, picotements, démangeaisons, yeux rouges, larmoiement ou irritation du bord des paupières,
- douleurs souvent sourdes et peu intenses mais pouvant devenir aigües, se situant généralement derrière les yeux,
- maux de tête.

Pour prévenir cette fatigue visuelle et optimiser son confort visuel, il faut :
- vérifier qu’il n’y a pas de trouble visuel non ou mal corrigé chez un ophtalmologiste,
- savoir reconnaître les situations à risques et les premiers signes de la fatigue,
- apprendre à exploiter tous les muscles de l’œil.

Puis-je réaliser quelques exercices
de « gym oculaire » chez moi ?

L’objectif des exercices de gym oculaire est de détendre ou dynamiser les muscles de l’œil. Ces exercices, simples, peuvent être pratiqués au travail ou chez soi.
Installez-vous confortablement, en position assise, détendez-vous…


- Exercice 1 : Le crayon

pour renforcer les muscles oculaires des yeux fatigués.

Quand faire cet exercice ?
En cas de travail intensif sur un écran d’ordinateur ou période de lecture assidue.

- 1. Tenez un crayon dans votre main face à votre visage, à hauteur des yeux, le bras tendu. Et fixer-le du regard.
- 2. Sans jamais cesser de fixer votre crayon, expirez et rapprochez-le de votre nez.
- 3. En inspirant éloignez le doucement le plus loin que votre bras vous le permet, en continuant de le fixer.
- 4. Répétez lentement ce va et vient 5 fois, au rythme de votre respiration


- Exercice 2 : Le cocon

pour relaxer ses yeux.

Quand faire cet exercice ? Lorsque les yeux sont très sollicités en vision rapprochée, en cas de fatigue visuelle lié à son écran d’ordinateur.

- 1. Frottez-vous les mains l’une contre l’autre pour les réchauffer (le temps varie pour chaque personne, compter environ 30 à 40 secondes)
- 2. Puis ouvrez les mains, creusez les paumes en formes de coques et positionnez-les délicatement devant vos yeux. Les yeux sont fermés, les paupières sont closes mais souples.
- 3. Restez ainsi 2 min, respirez tranquillement puis retirez vos mains et ouvrez doucement les yeux.

A noter : dans les cas de douleurs persistantes aux yeux, il est nécessaire de faire appel à un professionnel spécialisé pour des séances d’orthoptie.

Article rédigé en partenariat avec


_