Amis du cinéma

29 août 2006

D_ARTICLE

Faites surveiller votre domicile pour plus de sérénité Renseignez-vous auprès de votre mairie. Des opérations de sécurité renforcée de votre logement sont possibles par des rondes régulières organisées autour de chez vous après avoir prévenu la gendarmerie ou la police de votre départ. Laissez à votre boîte aux lettres un peu de repos La Poste propose trois services aux vacanciers. La réexpédition temporaire, qui vous permet de recevoir le courrier directement sur votre lieu de vacances, les enveloppes de réexpédition, à confier à un proche chargé de vous renvoyer vos lettres, et enfin la garde par la Poste, pour être sûr de retrouver votre courrier en bon état et ne pas attirer l’attention avec une boîte aux lettres bondée. Consultez votre courrier électronique où que vous soyez Grâce au Webmail, vous pouvez consulter vos messages partout dans le monde grâce à un logiciel de navigation Internet standard (et non plus grâce un logiciel de courrier). Vous pouvez vous inscrire avec votre fournisseur d’accès habituel s’il propose ce service ou via une messagerie gratuite. Faites suivre vos abonnements sur votre lieu de villégiature La plupart des quotidiens, hebdomadaires et mensuels proposent à leurs abonnés de les livrer sur leur lieu de vacances, par simple demande écrite et sans frais supplémentaires. Vous pouvez aussi suspendre votre abonnement le temps de votre absence. Vous bénéficierez du prolongement de votre abonnement d’une durée égale. Prévenez au moins une semaine à l’avance. Optez pour plus de prudence et moins de tracas Scannez vos papiers d'identités, titres de transport, ordonnances des médicaments à renouveler sur place…. et mettez les dans votre messagerie électronique, vous les retrouverez dans n’importe quel pays en vous connectant sur Internet. Préparez votre véhicule à votre prochain périple Si vous partez avec votre véhicule, une petite révision s’impose : pression des pneus, état des freins, niveau de liquide, fonctionnement des feux, essuie-glace, nettoyage des vitres et rétroviseurs pour une visibilité impeccable. Pensez à prendre un double des clés, cela évitera une déconvenue fâcheuse sur votre lieu de vacances si vous perdez les vôtres. Vérifiez la validité de vos papiers (permis de conduire, carte grise, contrôle technique, carte verte), de votre assurance et les conditions d’assistance dont vous pouvez bénéficier en cas de problème. Composez votre trousse de secours. Les indispensables : - Une paire de ciseaux. - Un thermomètre. - Une pince à épiler. - Des épingles à nourrice. - Des gants en caoutchouc très fins et jetables. - Un lait apaisant après solaire. - Du dacryoserum® (pour les poussières dans l'oeil). Le pansement des blessures : - Opsite®, Tricostéril®, etc…. - Compeed® ampoules (spécial ampoules). - Steri-Strip® ou Cicagraf® (pour blessure plus profonde mais ne nécessitant pas la pose de points de suture). La désinfection des plaies : - Bétadine® ou Dakin® ou Pharmadose® (sachet tout près et peu volumineux). L'aide à la digestion : - Oxyboldine® ou Alka Seltzer® (soulage l' appareil digestif). - Maalox® ou Riopan® (pour un mal d' estomac). - Smecta® ou Lodiarid® (contre les diarrhées). Le traitement des hématomes, foulures et saignements : - Elastocold® (soulage la douleur en attendant le médecin). - Arnica en pommade (pour éviter hématome). - Bloxang® ou tampon hémostatique Coalgan® (pour saignement de nez). Les anti-douleurs (maux de tête, de dents, de dos) : - Dolitabs® ou Efferalgan® ou Doliprane® (paracétamol). - Nurofen® ou Anadvil® ou Ibualgic® (Ibuprofène). - Aspirine ou Upsa® ou Oberlin® (acide acétylsalicylique). L'apaisement des démangeaisons (et après piqûres de moustiques) : - Dolitabs® ou Efferalgan® ou Doliprane® (paracétamol). Le mal des transports : - Cocculine® ou Nautamine® ou Mercalm® (1 cachet 1/2h avant départ et 1 trois heures après). Les petites infections du nez - Euvanol® (en spray). - Argicilline® (en gouttes). Les maux de gorge - Colluctyl® (en spray). Les brûlures - Biafine® ou Senophile® ou Beaume des Pyrénées® (pour petite brûlures ou coup de soleil). C'est presque l'heure du départ en vacances. Que vous soyez du genre routard en sac à dos ou vacances en famille dans le Larzac, la trousse à pharmacie s'impose pour vous et vos enfants. La constitution d'une trousse à pharmacie nécessite toutefois quelques conseils de base qu'une visite préalable chez votre pharmacien ou votre médecin saura compléter. Partez en toute sécurité : www.ameli.fr : un site utile pour trouver toutes les fiches par pays et les informations sur les modalités pratiques pour la prise en charge d'éventuels frais médicaux lors de votre séjour ainsi que les formalités à respecter pour en bénéficier. Votre destination se porte sur un pays faisant partie de l'Espace Economique Européen, demandez votre carte européenne d'assurance maladie. Pour tous vos séjours en Europe, procurez-vous votre carte européenne d'assurance maladie, ou un certificat provisoire de remplacement, auprès de votre caisse d'Assurance Maladie. La carte européenne d’assurance maladie est une carte individuelle, nominative, gratuite et valable 1 an qui atteste de vos droits à l’assurance maladie et vous permettra, lors d’un séjour temporaire en Europe, de bénéficier de la prise en charge des soins médicalement nécessaires et sous réserve de respecter les formalités en vigueur dans le pays de séjour. Chaque personne de la famille doit avoir sa propre carte, y compris les enfants de moins de 16 ans. Cette carte remplace définitivement le formulaire E 111 et d’autres formulaires (E 110, E 119, E 128) utilisés jusqu'à présent dans le cadre de séjours temporaires en Europe mais ne remplace pas la carte Vitale : vous ne pouvez pas l’utiliser en France. La carte européenne d'assurance maladie contient uniquement les informations inscrites : - Nom, prénom, date de naissance et numéro de sécurité sociale du titulaire de la carte - Numéro et date d'expiration de la carte. - Code du pays émetteur de la carte. - Numéro d'identification de l'institution d'assurance maladie. N'étant pas délivrée de façon automatique, il convient d'en faire la demande auprès de votre caisse d'Assurance Maladie (par téléphone ou via le site internet) au moins 2 semaines avant votre départ. Vous recevrez votre carte européenne d’assurance maladie à votre domicile, par courrier. Aucun document particulier n'est à fournir lors de votre demande : votre caisse d'Assurance Maladie dispose de tous les éléments nécessaires pour vous la délivrer. Si vous ne pouvez obtenir votre carte européenne d’assurance maladie en temps utile, votre caisse d’Assurance Maladie vous délivrera à la place un certificat provisoire de remplacement, d'une durée de validité de 3 mois et que vous pouvez utiliser dans les mêmes conditions que la carte européenne d'assurance maladie. En cas d'oubli de votre carte européenne d'assurance maladie et de soins médicaux pendant votre séjour, vous devrez régler les frais sur place Pensez à conserver toutes les factures et les justificatifs de paiement, et présentez-les à votre caisse d'Assurance Maladie à votre retour. Vous avez fait le tour de l'Europe et envisagez une évasion lointaine : Vous partez faire un séjour dans un pays qui ne fait pas partie de l'Espace économique européen, avant votre départ, renseignez-vous auprès de votre caisse d’Assurance Maladie pour savoir si le pays dans lequel vous partez a signé une convention de sécurité sociale avec la France, et si vous entrez dans le champ d'application de cette convention. A noter : la plupart des conventions de sécurité sociale signées entre la France et un autre Etat ne s'appliquent qu'aux personnes qui ont la nationalité française ou celle de l'Etat cosignataire de la convention. Adresses utiles : www.meteofrance.com Le temps étant bien souvent le gage de vacances réussies, consultez le site de Météo France avant votre départ. baignades.sante.gouv.fr Si l'appel des eaux claires est votre priorité, prenez connaissance de la qualité des eaux de baignade partout en France sur le site du ministère de la Santé : preventionroutiere.asso.fr Vous permet de partir dans les meilleures conditions et préparer votre trajet. www.tourisme.gouv.fr Pour tout savoir sur l’industrie touristique française, le site du ministère du Tourisme vous donne accès aux derniers chiffres ainsi qu’à une foule de renseignements pratiques concernant les transports aériens, par exemple, avec la liste noire des compagnies aériennes et le droit des passagers. www.voyage.fr Où tous les offices de tourisme du monde sont répertoriés. www.diplomatie.gouv.fr V érifier que votre voyage ne présente aucun risque ou bien qu'un visa s'avère nécessaire ou tout simplement quoi faire en cas de perte ou de vol de vos papiers à l'étranger. La cellule de veille du ministère des affaires étrangères vous informe sur son site France diplomatie de vos droits à l’étranger. Vous pouvez également vous renseigner sur l’actualité politique, sanitaire du pays que vous voulez visiter et ceux qui peuvent représenter un risque pour votre sécurité. www. prefecture-police-paris.interieur.gouv.fr Tous les renseignements utiles sur votre passeport. www.douane.gouv.fr Prenez garde aux souvenirs ! La douane française vous informe des limites. www.pasteur.fr Certains pays exigent d'être vacciné contre les maladies locales. L’Institut Pasteur vous indique les vaccinations nécessaires et vous informe sur l’actualité des pays au niveau de la santé (actualité épidémique, risque de paludisme, etc.). A consulter absolument si vous vous rendez dans un pays à risque. http://vosdroits.service-public.fr Il n’est pas obligatoire de s’assurer avant un voyage. Cependant cela peut s’avérer utile, notamment en cas de problème de santé. Vérifiez toutefois que vous ne disposez pas déjà d’une couverture totale ou partielle auprès de votre complémentaire santé. En effet, certains contrats multirisques vous couvrent peut-être déjà, certaines cartes de crédit sont également assorties de protections diverses. Le site officiel Service-public.fr vous dit tout sur vos droits dans ce domaine. A consulter avant de souscrire un contrat. www.routard.com Vous dénicherez une multitude d’infos pratiques sur la météo du pays où vous voulez partir, les bourses de voyage, la manière de faire efficacement ses bagages, les documents à prévoir pour vous et/ou votre véhicule, des adresses utiles, le choix des cartes à emporter. Sortez des sentiers battus : www.mer-et-voyages.com : Le voyage en cargo, c’est possible car les porte-conteneurs, les bananiers, les ravitailleurs ou les brise-glace, français, anglais, allemands ou néerlandais, acceptent des passagers de 5 à 75 ans. Quelques centaines d’heureux élus peuvent profiter de confortables cabines d’officiers délaissées à la suite de la modernisation de la marine marchande et d’une réduction des équipages à 20-25 marins depuis une vingtaine d’années. Ces séjours, du plus court (7 jours) au plus long (le tour du monde en 84 jours, à réserver deux ans à l’avance) permettent d’échapper à l’agitation de la vie moderne. Mais il faut pour ces voyages de la souplesse et de la patience et savoir qu’il n’y a pas de médecin à bord. Il ne s’agit pas d’une croisière touristique. Rien n’est organisé pour le passager qui doit se plier à l’organisation du travail du cargo, raison pour laquelle une escale peut durer deux heures comme deux jours : cela dépend du déchargement et du chargement.